STUDIO THÉRÉMINE

PARCOURS DE CRÉATION MUSICALE ET VISUELLE

Artistes : Postcoïtum et Corentin Touzet

Coordination : Sarah Dubois

Studio Thérémine est un parcours qui se construit sur des temps de découverte, de pratique et de création autour du projet d’une équipe artistique. En travaillant à la fois sur les démarches de création et le métier, il s’agit de faire appréhender un univers par l’immersion. Initiés aux démarches de productions contemporaines, le public se place en tant qu’artistes en participant au processus créatif et découvre l’éco-système qui l’entoure.

Il s'agissait pour cette première année de proposer un projet de création par l'expérimentation d'outils et d'instruments - analogiques, électroniques ou acoustiques - en travaillant sur le dernier LP de Postcoïtum, Himera. 

Il a été proposé aux élèves de reprendre 3 titres de l'album et de travailler sur l'identité du projet: nom du groupe, univers visuel, clips. Ils ont ainsi découvert une grande partie de la chaîne de production d'un projet musical. 

La diffusion du projet s'est faîte par la création d'un Tumblr et d'une chaîne youtube. Cette médiation numérique permettait d'offrir de nouveaux usages des outils web en faveur d'une réflexion sur la communication et la valorisation d'un projet.

Si l'électroacoustique était une porte d'entrée esthétique du parcours, permettant d'aborder les origines de l'electronique et le travail sonore, le positionnement était surtout sur la découverte des méthodes de production d'une sphère "musiques actuelles" indépendante. 

EN PRATIQUE

 1 concert de Postcoïtum au sein du collège

 2 sorties (exposition de Jean François Laporte à Seconde Nature et visite d'un atelier de répétition à la Friche La Belle de Mai)

 13 ateliers de 2h00

 1 concert restitutif 

Logiciels utilisés: Shape et Ableton Live

" C'est lors d'une rencontre avec Postcoïtum en 2015, accueilli en résidence par notre collège, que Ordinary Apocalypse s'est créé.

Ordinary Apocalypse, c'est la rencontre entre des élèves suivant un parcours « ordinaire » et un projet musical qui ne l'était justement pas.

L'esthétique que l'on porte se joue sur le contraste d'univers parallèles: des couleurs sombres, de l'éclat, du catastrophique, de l'onirique…

Un premier monde qui reflète plus spécifiquement l'angoisse tandis que l'autre est plutôt basé sur quelque chose de relaxant qui nous dirige vers une sorte de liberté et de certaine confiance.

Le groupe nous a inspiré pour commencer notre propre projet, trouver nos propres idées. Nous nous sommes éloignés du côté animal de l'album Himera, que nous nous réapproprions tout en gardant l'esprit du rêve et les textures rythmiques et électroniques. Notre musique se veut refléter des évolutions sensibles de notre environnement en convoquant des éléments différents et parfois contradictoires. "

ANNÉE SCOLAIRE 2014/2015

27 ÉLÈVES - 4EME

RÉFÉRENT : MARIE BERNARD (ENSEIGNEMENT MUSICAL)

COLLÈGE LONGCHAMPS, MARSEILLE

PARTENAIRE: SECONDE NATURE

PROJET FINANCÉ PAR LE CD13

En voir plus
  • Facebook Clean
  • YouTube Clean
  • Twitter Clean
  • Vimeo Clean
  • SoundCloud Clean