Sous des formules acoustiques variables, le Saudaá Group interroge la dimension poétique de la musique, par une approche contemporaine de l’orgue automatique et par la production de textures sonores puissantes et répétitives.
Son projet Street Organ Ritornellos pose comme objectif la création d’œuvres musicales originales pour orgue automatique à cartons perforés - plus connu sous le nom d’orgue de Barbarie - à travers un processus itinérant et continu marqué par la collaboration. Le rapport à l'instrument est modernisé et son repertoire évolue vers une musique de composition collective et hypnotique. 

L’échange et la mobilité, fondements même de l’instrument, sont au coeur du projet : à l’occasion de dix résidences consécutives (2016), des aspects spécifiques d’une culture donnée deviennent la toile de fond de la création et, par la même occasion, son fil rouge. Du culte des grottes dans la tradition Berbère aux réminiscences des Charrúas d’Uruguay, l’enjeu est de transcrire ces éléments millénaires en musique, à travers un travail de field recording et d’actions collaboratives.

Tout premier ordinateur au monde, outil de transmission de la musique de cour au peuple, symbole de convivialité et d’accessibilité aux arts, mais aussi instrument nomade, questionnant notre rapport à l’autre, à l’« étranger », l'orgue nous invite à découvrir un nouveau territoire musical. 

http://www.streetorganritornellos.com/

  • Black SoundCloud Icon
  • Black Vimeo Icon
  • Black Facebook Icon

© Fernando Carqueja - festival Jardin Efemeros, Portugal.