Microsonique est une performance organique, participative et sensorielle.

Imaginée par Yasmine Blum et Bertrand Wolff, il s’agissait de créer une passerelle entre happening, massage et électro-accoustique pour élaborer «une performance pour une personne»: les massages sonores.

«Les Massages sonores» sont désormais un groupe de travail et d’expérimentation, qui à chaque représentation apporte une valeur ajoutée à ce spectacle, en fonction des idées de chacun (installations de micro-contacts sur le corps, massages par vibration des basses, utilisation de ballons-baudruches pour un public malentendant, quadriphonie...). La volonté est de brouiller les piste du soin, du médical, de la danse, de la musique, du spectacle pour remettre en circulation une réflexion autour de ces disciplines et de la place de chacun au sein d’une action artistique. 

Parti du principe que nos cinq sens sont déséquilibrés culturellement (sur-sollicitation de la vue, prohibition du toucher), c’est une pièce qui va chercher dans la manière dont nous pensons notre corps et dont nous le comprenons. Les codes du soin classique sont ainsi revisités, voire anéantis : la musique devient son et matière, le massage réduit à l’état de simple contact, d’impositions, de balancements. Débarassé du sens de la vue, affranchi de l’emprise des images, le spectateur reconnecte avec son schéma corporel via une prestation tactile et sonore simultanées.

Dans sa danse passive, le spectateur devient réceptacle et oeuvre d’art.

DATES

◎ 17 aout 2016 - Data, Marseille

◎ 10 juillet 2016  - Data, Marseille

◎ 26, 27 mars 2016  - Data, Marseille

  • Facebook Clean
  • YouTube Clean
  • Twitter Clean
  • Vimeo Clean
  • SoundCloud Clean